Découvrez notre Paintball, Airsoft et parc aventure au Château d’Agimont

Du Paintball et de l'aventure dans et autour d'un Château Médiéval.

Visitez notre village de cow-boy et 16 autres terrains de paintball, airsoft, junior paintball et lasergame.  
Ou escalader nos parcours d'aventure dans les arbres autour le Château d’Agimont. Mais aussi Airsoft, paintball laser dans le reste de nos 100ha de Forêt Ardennais.

Prend part aux différentes activités sportives: Paintball, Low Aventure, Lasertag, Airsoft, paintball juniors, etc.

Le Château est le lieux d’excellence depuis 20 ans pour tous vos activité de Paintball. Comme dans un jeux de video vous avez le choix 16 diffèrent map.

Ouvert tout l’année sur réservation (min 10 pers).

Group moins de 10 pers :départ et inscriptions à 13h Tous les jours du weekend et vacance scolaire.

Prix à partir de 15€, réductions Online via le website.

Agimont avait un château seigneurial qui était le centre du comté éponyme. Il est de pierres bleues de Givet, la famille de Looz en fut longtemps le seigneur, puis au XVIIe siècle à la famille Wanzoulle ; il fut acheté en 1931 à la famille Puissant, maîtres de forges de Charleroi et habité par la famille du conte de Paris qui le quittèrent en 1939 et il restait inoccupé jusqu'en 1951 avant d'être transformé en centre de vacance

Le château d’Agimont se situe aux confins des Ardennes belges au-dessus de Givet, dans le village d’Agimont. Le château qui est entouré de 100 hectares, a été offert au comte et la comtesse de Paris à l’occasion de leur mariage en 1931 par le duc de Guise et le prince Pierre d’Orléans-Bragance.

Confortable construit au sommet d’un piton rocheux, le château de granit bleu que la comtesse de Paris qualifiait de « nid de granit bleu » a une vue imprenable sur la France.

La comtesse de Paris appréciait de passer des séjours à Agimont où le protocole était absent et qui était également sa première vraie maison depuis son mariage. Le comte et la comtesse résidaient à Bruxelles au manoir d’Anjou mais passaient des périodes à Agimont. Le comte de Paris rejoignait tous les week-ends son épouse et ses enfants, arrivant à bord de sa Bugatti rouge, un autre cadeau de mariage.

Le couple princier et ses aînés quittèrent Agimont en 1939 pour ne plus jamais y revenir. Après la guerre, le château fut retrouvé dans un très mauvais état. 

News
Vous avez gagner un bon valeur